Une petite histoire de l'assurance

Aujourd'hui homeus vous offre un petit cours d'Histoire. Comment est apparue l'assurance ? Peu de gens le savent au final. homeus vous explique à quoi celle-ci sert et comment elle a évolué.



C'est quoi une "assurance" ?

La question semble idiote. Mais pourtant, elle peut être légitime à se poser. En effet, la plupart du temps, on ne connaît pas vraiment la définition nette de ce qu'est une assurance. Si l'on en croit une définition trouvable sur le net, Une assurance est un service qui fournit une prestation lors de la survenance d’un risque. 90 % du temps, cette prestation prend la forme d'une compensation financière. Cette compensation peut être versée à un individu, une association ou bien une entreprise. En échange de cette aide financière, le client assuré doit verser à son assureur ce qu'on appelle une "prime" ou une "cotisation". Chez homeus, notre assurance vous protège contre trois types de sinistres : le dégât des eaux, les incendies ainsi que les intrusions au domicile. D'autres assurances complémentaires permettent de couvrir d'autres types de sinistres, notamment météorologiques. Certaines assurances sont obligatoires comme la responsabilité civile de personnes ou, dans une moindre mesure, l'assurance habitation.


Ça vient d'où l'assurance ?

Les origines de l'assurance sont très anciennes. Il faut remonter à l'époque romaine. Le tout premier contrat d'assurance était "l'assurance au dernier survivant". Ce type de contrat servait notamment à aider financièrement la dernière personne en vie dans un groupe ou dans une famille. C'était la famille elle-même qui mettait une certaine somme de côté à des dates convenues. C'est donc la dernière personne du groupe qui donc touchait cette somme. A l'heure actuelle ce contrat existe encore. C'est ce qu'on appelle la Tontine. La première compagnie d'assurance vie est également apparue en Italie un peu plus tard, dans les années 1500.


Et l'assurance incendie ?

Aujourd'hui en France, un incendie a lieu toutes les deux minutes. La plupart du temps, ils sont déclenchés par un incident électrique ou un autre incident domestique. Comme expliqué ci-dessus, homeus détecte et vous protège contre les départs d'incendies. Mais où et quand ce type d'assurance est-il apparu ? C'est le grand incendie de Londres en 1666 qui en est l'origine. Du dimanche 2 septembre au mercredi 5 septembre, un gigantesque feu a ravagé la capitale anglaise en carbonisant pas moins de 13.000 bâtiments. Selon les estimations, en plus de la Cathédrale St-Paul et de 87 églises, l'incendie détruisit les maisons de 80.000 personnes. C'est peu après minuit, dans une boulangerie que le feu trouva son origine. C'est l'année d'après donc que naquit la première compagnie d'assurances incendie, ancêtre de l'assurance habitation.

Mais ce type de compagnie se développe de plus en plus à partir du 19e siècle, en particulier en Europe. Au 20e siècle, les assurances se modernisent en même temps que la société. C'est ainsi qu'en plus des assurances habitations les assurances automobiles, avion... apparaissent.


En France, les assurances apparaissent de manière assez tardive. La raison est simple, pendant la Révolution, les premier assureurs sont déclarés comme"hors-la-loi". Certains sont tout bonnement exécutés par l’État. A son arrivée au pouvoir Napoléon maintient les assureurs hors de la société. C'est seulement dans les années 1910 que les compagnies d'assurance parviennent à retrouver leurs droits sur le sol français. Tout cela semble bien lointain vu comme les assurances font de nos jours partie intégrante de notre quotidien.


Et la législation dans tout ça ?

Avec l'essor des compagnies d'assurance, la loi a du tout faire pour réguler ce marché. C'est ainsi que plusieurs textes ont vu le jour dans ce sens. Dans un premier temps, la loi du 13 juillet 1930. Cette loi vise à réglementer l'ensemble des contrats d'assurance. Elle a notamment permis de compenser les inégalités et de protéger assureurs et assurés contre les manquements de chacun envers l'autre. Les textes de loi sont allés toujours plus loin pour protéger les victimes de sinistres. En 1982, la garantie CAT NAT est votée. L'assuré est donc indemnisé contre les catastrophes naturelles :

  • Si le maire fait une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

  • Si à la suite de cette demande, un arrêté interministériel de catastrophe naturelle est publié au journal officiel

  • Si les biens de l’assuré sont garantis en assurance de dommages (incendie, vol, dégâts des eaux, etc…). Les biens couverts uniquement par un contrat d’assurance responsabilité civile ne sont pas assurés au titre de la garantie catastrophe naturelle.

Dans les catastrophes naturelles couvertes on peut notamment citer les inondations, les mouvements de terrain ou encore les séismes. Il existe bien d'autres textes de lois qui permettent de régulier le fonctionnement des assurances.


Tout d'abord la Loi Chatel. Appliquée à partir de 2008 elle permet le développement de la concurrence au service du consommateur. En d'autres termes, elle assure une protection de tous les instants aux bénéficiaires d'une assurance grâce à une ouverture à la concurrence et donc automatiquement, une baisse des prix. C'est également l'une des lois qui a permis de faciliter la résiliation des contrats d'assurance. Elle sera ensuite appuyée par la Loi Hamon. Concrètement, cette Loi Chatel demande aux compagnies d'assurance de prévenir leurs clients lorsque leur contrat va être renouvelé. Cela doit être fait entre trois mois et quinze jours avant le renouvellement. Autrement, la compagnie d'assurance s'expose à des sanctions. Après la bonne réception de cet avis d'échéance vous pouvez, si vous le souhaitez, résilier votre contrat en envoyant votre lettre de résiliation sous quinze jours.


Avant 2015, vous ne pouviez pas résilier votre contrat comme vous le souhaitiez. Sans motif réellement valable, il fallait attendre la date d'échéance pour faire en sorte que son contrat avec la compagnie d'assurance ne soit pas renouvelé. Pour ce faire, il fallait alors que vous envoyiez une lettre de résiliation au minimum deux mois à l'avance. Entrée en vigueur en 2015, la Loi Hamon simplifie grandement les choses. Grâce à cette loi, il est désormais possible de résilier son contrat après un an sans avoir à se justifier. Aucune pénalité ne vous sera demandé. Toutefois, un délai de quinze jours de préavis devra être respecté.


Enfin, la Loi Alur a rajouté de nouvelles obligations pour les assurés. Le but étant de toujours mieux protéger les locataires et propriétaires en copropriété. Cette loi impose et permet notamment :


1. De souscrire à une assurance contre les risques de Responsabilité Civile : Ceci est imposé à tous les copropriétaires et syndicats de copropriété. Les copropriétaires, habitants ou non, doivent obligatoirement s'y soumettre. Cela ne concerne pas en revanche les propriétaires de maisons individuelles. Les propriétaires d'immeuble ne sont pas concernés non plus.


2. De souscrire une assurance propriétaire non occupant (PNO) : Cette obligation concerne exclusivement les copropriétaires bailleurs non occupants. Cette assurance permet notamment d'être protégée en cas de sinistre. L’assurance PNO est plus complète que l’assurance multirisques habitation puisqu’elle couvre les vices de construction, les défauts d’entretien, les troubles de jouissance du locataire, et les recours des locataires.


3. De souscrire une assurance pour compte du locataire : Cette obligation est adressée aux propriétaires. Tout locataire est dans l'obligation d'avoir une assurance habitation. et doit pouvoir présenter son attestation de Responsabilité Civile à son propriétaire s’il le demande. En cas de refus, c’est là que le propriétaire peut prendre une assurance pour compte du locataire, et répercuter les cotisations dans les charges.


Vous l'aurez compris, les assurances ont une longue histoire, si bien qu'il serait difficile d'en écrire l'intégralité ici. Plus tard nous verrons de quoi l'avenir de l'assurance est fait.


Découvrez aussi :

Comment faire face à un dégât des eaux ?

Comment comparer plusieurs compagnies d'assurance ?

Que change vraiment la loi Hamon ?








Posts récents

Voir tout