Comment faire face à un dégât des eaux ?

Avec 65 % des sinistres rencontrés, les dégâts des eaux représentent certainement l'une des plus grandes menaces au sein même de votre domicile. Mais alors comment les éviter et, encore plus important, comment y faire face lorsque cela vous arrive ? Homeus vous donne quelques conseils pour ne pas finir submergé.


Concrètement, c'est quoi un dégât des eaux ?

Pour pouvoir prévenir à toutes les situations, il est bon de d'abord savoir de quoi on parle. Même si cela semble simpliste au premier coup d’œil, il apparait finalement crucial de définir ce qu'est réellement un dégât des eaux. Si l'on en croit la définition exacte, un dégât des eaux représente tout simplement l'ensemble des détériorations causées par la force de l'eau dans une maison. Ces dégâts peuvent bien sûr être portés à des personnes. Mais la plupart du temps, ce sont nos biens les plus précieux qui en pâtissent. Pour se protéger, il peut sembler une bonne idée de souscrire à une assurance qui vous indemnisera face à ce genre de sinistres. C'est le cas d'homeus. Homeus qui d'ailleurs, fait bien plus que de vous indemniser après un dégât des eaux. Grâce à son détecteur de fuite, notre service vous permet de déceler le moindre problème de plomberie chez vous. Ainsi, vous pourrez la plupart du temps éviter un dégât des eaux avant même que celui ne se produise.


Que couvrent les garanties dégât des eaux ?

Souvent, vous entendez parler de telle assurance qui couvre tel ou tel type de sinistres. Tout comme homeus, il existe beaucoup de compagnies d'assurance qui vous protègent contre les dégâts des eaux. Mais, concrètement, comment cela fonctionne-t-il et de quoi protègent-ils réellement ? La plupart du temps, une assurance dégât des eaux vous protège de l'ensemble des sinistres liés à des fuites ou des problèmes de tuyauterie. Mais il faudra toutefois que vous restiez vigilants. Parfois, votre assureur pratiquera ce que l'on appelle des "exclusions". Il s'agit de cas particuliers où vous ne pourrez être indemnisé.

Certaines exclusions sont très connues comme :


. Le non remboursement en cas de surconsommation d'eau causée par une fuite

. Le refus d'indemnisation si le sinistre vient d'une négligence de l'assuré (mauvais entretien de la toiture, de la tuyauterie...)

. (Parfois), le non remboursement si le sinistre constaté ne rentre pas dans les critères de votre compagnie d'assurance.


Pour vous faire indemniser après un sinistre, vous devrez rapidement faire parvenir un dossier d'indemnisation à votre compagnie d'assurance. Ce dossier devra leur parvenir dans les cinq jours ouvrés pour qu'un remboursement soit possible. Pour pouvoir accélérer votre dossier, vous pouvez faire parvenir des photos ainsi que des factures. Cela donnera un énorme coup d'accélérateur aux démarches d'indemnisation. Il est bon de noter que la garantie dégât des eaux est obligatoire si vous louez votre logement. Le plus souvent, elle vous est imposée par votre propriétaire afin de protéger au mieux le bien qu'il vous cède.


Si bien sûr cela change en fonction des compagnies d'assurance auprès desquelles vous souscrivez, les dommages causés par des fuites ou des infiltrations sont généralement couverts par la majorité des contrats proposés sur le marché.

La garantie dégât des eaux permet notamment de bénéficier d'une indemnisation après des dommages causés aux murs de votre logement par des infiltrations d'eau. Ces garanties couvrent également toutes les dégradations infligées à votre mobilier par des fuites, des ruptures de canalisation, des engorgements, des infiltrations d'eau depuis le toit et les dégâts liés au gel.

Pour faire face à certaines exclusions, vous pouvez rajouter ce que l'on appelle des options. Ainsi, ce qui normalement n'est pas pris en charge par la compagnie d'assurance le deviendra en fonction de vos choix. Peuvent être pris en charge :


. Les infiltrations, qu'elles surgissent de n'importe ou (murs, terrasses, carrelages...)

. Les débordements ou renversements de grands récipients (comme les aquariums, bassins...)

. Les frais relatifs à la recherche de fuites et aux dégradations éventuellement commises pendant cette recherche

Et bien d'autres encore. Vous pouvez adapter votre contrat pour qu'il épouse parfaitement votre mode vie.


Qui doit souscrire à ce type d'assurance ?

Mais alors vous vous posez sans doute la question : "Est-ce que moi je dois souscrire à une garantie dégât des eaux ?". La réponse est simple, cela dépend tout simplement de votre statut. Comme expliqué ci-dessus, cette souscription à ce type d'assurance est nécessaire si vous êtes locataire. On peut aisément penser que votre propriétaire se sentira beaucoup plus serein en cas de sinistre dans son bien immobilier. Toutefois, comme encore vu précédemment, vous ne pourrez être remboursé si l'origine du sinistre provient d'une négligence de votre part. Difficile donc de garder une bonne relation avec son propriétaire dans ces situations-là ! Si vous êtes propriétaire, la donne est quelque peu différente. Ce type d'assurance n'est en rien obligatoire. En revanche, elle vous est vivement conseillée, en particulier si vous êtes propriétaire occupant. Là encore, tout est une question de protection, de sérénité et de confort au sein de son domicile. Il est nécessaire de bien comprendre cette notion de "propriétaire occupant" car elle est très importante. En cas de dommages subis après une fuite ou une rupture de canalisation, il pourra ainsi être dédommagé des frais de remise en état et des pertes subies.


Comment réagir face à un dégât des eaux ?

Bien sûr, lorsqu'un dégât des eaux nous tombe dessus, c'est loin d'être une bonne nouvelle. La plupart du temps, certains ne savent pas comment réagir et même paniquent à la vue de ce type de sinistres. Pourtant, il existe des solutions très simples qui permettent de faire face à un dégât des eaux de manière on ne peut plus efficace. Homeus vous explique les différentes étapes à suivre en fonction des situations.

  1. Si le sinistre se passe à votre domicile

. Fermez l'arrivée d'eau : C'est la première étape et sans doute la plus importante. Avant de trouver d'où provient la fuite, il semble bon de l'endiguer le plus rapidement possible. Ainsi, fermer l'arrivée d'eau vous permettra de déjà y voir plus clair. Ensuite, pensez également à couper électricité. Un accident est si vite arrivé, mieux vaut être prudent.


. Trouvez la fuite : Ensuite, vient le moment d'aller explorer votre maison pour aller repérer d'où vient le problème. Pensez à vérifier chaque robinet et chaque appareil électroménager. Une fuite peut arriver de n'importe où. Si la fuite est trop importante, ne tentez pas de réparer le problème seul. Appelez un plombier ou bien un voisin qui pourra vous donner un coup de main. Si vous habitez dans un logement collectif, vous devrez immédiatement prévenir le syndicat de copropriété.


. Faites réparer votre installation mais attendez pour la remise en état : Bien entendu, vous devrez réparer la fuite rapidement. Plus vous attendrez et plus naturellement elle fera des dégâts. Donc le plus vite est toujours le mieux. En revanche, il est préférable que vous attendiez avant de procéder à une remise en état complète de votre installation. Pour que le dégât des eaux soit pris en charge comme il faut par votre assurance, un expert devra passer chez vous pour évaluer l'ampleur des dégradations. Attendez donc sa venue avant de lancer les grands travaux.


2. Si le sinistre se passe chez un voisin

Si le dégât des eaux survient non pas chez vous mais, par exemple, chez votre voisin du dessus, la procédure est bien entendu différente. Si vous faites face à cette situation, vous devrez contacter en priorité le voisin concerné pour évaluer les dégâts avec lui. Ensuite, il vous faudra remplir un constat à l'amiable pour que son assurance puisse vous rembourser toutes les dégradations subies. Si votre voisin est quelque peu récalcitrant. Si par exemple il refuse de constater les dégâts, plusieurs solutions s'offrent à vous. L'une d'elles consiste en un courrier recommandé adressé à votre assureur. Dans ce courrier devra figurer :

. L'explication des dommages subis

. D'où provient le sinistre

. La raison pour laquelle vous ne pouvez faire plus (relations avec votre voisin...)


3. Si le sinistre se passe dans une partie commune

Troisième cas un peu particulier. Le dégât des eaux provient d'une partie commune d'immeuble ou de copropriété. Si cela vous arrive, il vous suffira de prendre contact avec le syndicat de copropriété. Un plombier sera alors appelé pour réparer la fuite. Vous devrez ensuite, dans les cinq jours ouvrés faire parvenir une lettre recommandé à votre assureur.

Cette lettre devra contenir :

. Votre nom, prénom

. Votre numéro de contrat

. Les dommages que vous constatez.


Vous l'aurez donc compris. Lors d'un dégât des eaux, une série d'étapes est à suivre pour espérer une indemnisation rapide.


Découvrez aussi :

Tut'homeus : Que faire lorsque le dégât des eaux vient de chez un voisin ?

Top 5 des astuces pour éviter un dégât des eaux chez soi

contact@homeus.com

02 98 00 35 68

17 rue des Loges

35135 Chantepie

  • facebook
  • twitter
  • youtube

Produit

Service

Plus sur homeus

* Le remboursement intervient avant le 31 janvier de chaque année. Offre valable pendant toute la durée du contrat d’assurance habitation homeus avec télésurveillance.
homeus est une marque commerciale d'AS2D. AS2D, S.A. au capital de 900 000 euros - Siren: 818 373 136 - RCS Rennes - Siège social: 17, rue des Loges - 35135 Chantepie. AS2D est immatriculée à l'ORIAS en qualité de courtier d'assurance sous le n° ORIAS 20004050 (vérifiable auprès de l'ORIAS, 1 rue Jules Lefebvre - 75431 Paris Cedex 09 - Tél: 0153215170 ou http://www.orias.fr). AS2D, société régie par le Code des assurances, est soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (4, place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris Cedex 9).

homeus 2020 | AS2D par Delta Dore & Arkéa Sécurité