Bien vieillir avec la domotique

Lorsqu'on avance en âge, on a besoin que les choses soient plus faciles, plus accessibles. C'est ainsi que beaucoup de seniors se tournent de plus en plus vers la domotique à domicile. Interrupteurs, chemins de lumières, mobiliers automatisés... Les possibilités sont multiples pour rendre la vie plus simple pour nos anciens. De nos jours, il est même possible d'équiper son logement de manière importante. Ainsi, votre logement ou celui de votre parent redevient vraiment le havre de paix qu'il devrait toujours être. Chez homeus, il est là aussi notre combat. Nous voulons rendre la vie de nos bénéficiaires plus simples et plus tranquilles. Ainsi, homeus défend ses abonnés contre les dangers extérieurs. Mais d'autres acteurs vous défendent également contre les dangers du logement. C'est notamment le cas de nombre de service de téléassistance dédiés aux personnes âgées.


Qu'est-ce qu'un senior ?

D'abord, il semble pertinent de bien définir ce qu'est un senior. En effet, cette dénomination est de plus en plus floue. A quel âge est-on concerné réellement ? Les réponses divergent. Parfois même, on considère le mot "senior" comme péjoratif. Il ne l'est pas, du moins pas à l'origine. En latin, sa langue d'origine, le mot "senior" est une grande marque de respect. Il désigne "celui qui est plus vieux" ou bien "celui qui est un ancien". C'est d'ailleurs ce mot qui est à l'origine de plusieurs autres dont "sénat" qui désignait, notamment en Grèce Antique, le conseil des anciens à la tête d'une cité ou d'une région. Plus proche de chez nous, le sens n'a pas réellement changé. Un senior est toujours quelqu'un d'âgé, qui de par son âge et son expérience, doit être respecté. Pourtant, en fonction des secteurs, un "senior" peut ne pas réellement signifier la même chose.


#1 Dans le monde du sport

En sport, par exemple en football, un athlète est considéré comme "senior" lorsqu'il dépasse les 23 ans. Vous l'aurez donc compris, nous sommes dans un cas assez exceptionnel qui ne concerne que le sport. Il n'y a ici aucune relation avec l'âge. Pour d'autres sports, l'âge peut monter jusqu'à 30 ans. Ici, on parle plus d'un "grade" au sein d'une institution plutôt qu'une dénomination dans la société en général. Nous laisserons donc cette dénomination de côté, même si les jeunes peuvent être concernés, comme les anciens, par la domotique.


#2 Dans le monde du travail

Concernant le monde du travail, on avance quelque peu en âge. Dans le monde professionnel, le mot "senior" désigne les personnes actives qui arrivent à la fin de leur carrière dans une entreprise. Nous parlons donc de personnes qui tournent autour de 45-50 ans. La plupart des organismes chercheurs d'emplois, notamment Pôle Emploi, considèrent donc toutes les personnes de plus de 50 ans comme "seniors" du point de vue professionnel. En effet, selon certains experts, la cinquantaine est un moment charnière ou certaines habitudes de vie commencent à changer. Là encore, il semble difficile de généraliser. A 50, 60, voire 70 ans, certaines personnes sont encore très autonomes. Cela dépend bien évidemment du profil de certaines personnes.


#3 Dans la société en général

Et vous ? A partir de quel âge diriez-vous que vous êtes devenus ou alors que vous allez devenir un senior ? 65 ? 70 ? 75 ans ? Si on en croit les institutions publiques françaises, une personne est considérée comme senior lorsqu'elle atteint les 60 ans. En effet, la soixantaine est l'âge "seuil" pour bénéficier de certaines aides, notamment l'APA, l'ASPA ou encore l'ASH. Et cette définition semble être la bonne puisqu'elle est validée par l'Organisation Mondiale de la Santé. L'OMS définit bel et bien les plus de 60 ans comme des "seniors". C'est cette tranche d'âge que nous aborderons donc dans cet article.


Quels sont les dangers auxquels sont confrontés les seniors ?

Maintenant que l'on sait vraiment qui sont les seniors, il semble pertinent de faire un tour des dangers auxquels ils peuvent être confrontés tous les jours. Lorsque nous avançons en âge, notre corps devient de plus en plus fragile. Nous sommes ainsi plus assujettis aux chutes et autres incidents domestiques. De nos jours, ce type d'incident est la troisième cause de blessures chez les seniors. Pourtant, il est possible d'éviter les incidents les plus fréquents en suivant seulement quelques conseils.


  1. Eviter une chute

Chaque année, près d'un senior sur trois chute en France. Ces chutes peuvent d'ailleurs être à l'origine de graves blessures, voire de décès. Pour éviter les chutes, il suffit donc de réaliser quelques aménagements au sein de son domicile. Dans un premier temps, il vous faudra éviter les glissades ainsi que les chutes bêtes. Pour cela, pensez à ranger tout ce qui peut vous faire obstacle. Faites notamment attention aux plantes, aux tapis ou encore aux fils électriques qui pourraient vous faire trébucher. Ensuite, faites également attention aux surfaces glissantes, notamment les carrelages de salle de bain. S'ils sont glissants, n'hésitez pas à les recouvrir de surfaces anti-dérapantes. Ainsi, les risques seront grandement minimisés. Enfin, si vous êtes en difficulté pour vous déplacer, vous pouvez installer dans votre domicile des aides comme des rampes ou des poignées d'appui.


2. Eviter une brûlure

En plus des chutes, les seniors peuvent être confrontés à d'autres types d'incidents domestiques et notamment aux brûlures. Là encore, les solutions pour les éviter sont on ne peut plus simple. Si vous cuisinez à la friteuse par exemple, limitez la dose d'huile utilisée. Cela vous évitera de vous ébouillanter ou encore les projections d'huile qui peuvent potentiellement brûler. Si vous avez une lampe halogène, évitez bien sûr de trop vous approcher ou de la toucher. Enfin, il faudra effectuer certaines vérifications chez vous. C'est le cas par exemple si vous possédez une chaudière à gaz. Il faudra la faire vérifier au moins une fois par an. Pareil en ce qui concerne votre installation électrique. Elle devra bien évidemment être aux normes afin d'éviter les risques.


3. Eviter les autres blessures

Au-delà des chutes et des brûlures, il existe également beaucoup de "petites" blessures du quotidien. En cuisinant, bricolant ou jardinant, il est possible de se blesser, notamment en se coupant par exemple. Soyez donc très prudents lorsque vous maniez certains outils de cuisine, notamment couteaux ou trancheurs. Si vous êtes amené à ramasser des éléments coupants comme des bouts de verre, n'hésitez pas à porter des gants pour éviter de vous faire mal. Si vous avez des gros travaux à réaliser. Faites appel à des professionnels, ils seront plus à même de manipuler des outils considérés comme dangereux.


La domotique, c'est quoi ?

Heureusement, depuis quelques années, la domotique permet aux personnes âgées d'éviter la plupart des incidents domestiques. Mais, avant de voir quels bénéfices les seniors peuvent-ils tirer de la domotique, il est nécessaire de refaire une petite présentation de cette nouvelle technologie.

La domotique, c'est tout simplement l'ensemble des techniques d'informatique, de physique du bâtiment, d'automatisme, de l'informatique et des télécommunications qui permettent de centraliser le contrôle de tous les systèmes au sein d'un même logement. Ces systèmes peuvent être diverses, il peut s'agir de volets roulants, de lumières ou encore de chauffages automatisés. Tous ces appareils et leurs utilisations vous seront donc accessibles grâce, la plupart du temps, à une simple télécommande. La domotique a donc pour but premier d'apporter du confort à ses bénéficiaires et donc notamment, aux personnes âgées. En effet, avoir accès à l'ensemble de ses appareils électriques au travers de simples boutons peut grandement faciliter la vie et éviter aux personnes en difficulté de se déplacer.


Que peut-elle apporter aux personnes âgées ?

Beaucoup de choses finalement. Si on en croit certaines estimations, il y aura bientôt en France près de 20 millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Pour la plupart, ce sont des personnes qui souhaitent rester tranquillement à leur domicile le plus longtemps possible. C'est là que la domotique intervient. En effet, la domotique permet beaucoup de choses.


#1 Limiter les efforts

Comme déjà vu, certaines personnes âgées ont des difficultés, notamment pour se déplacer. Certains gestes du quotidien deviennent donc beaucoup plus difficile. C'est le cas par exemple pour la cuisine ou encore ne serait-ce que pour prendre une douche. Prenons un exemple précis, celui des chemins de lumière. La plupart du temps, les chutes arrivent de nuit, notamment sur le chemin ou directement dans la salle de bains. C'est là qu'interviennent les chemins de lumière. Ce qu'on appelle "chemin", est simplement un ensemble de LED qui s'activeront à votre passage et vous éviteront aussi de devoir allumer la lumière ou de vous déplacer dans le noir.


#2 Sécuriser votre logement

Chez homeus, notre but premier est de vous protéger, vous et votre logement. Car, malheureusement, il est de notoriété publique que les personnes âgées ou handicapées sont d'autant plus confrontées aux problèmes d'intrusions et, notamment, de cambriolages. C'est pourquoi plusieurs services dont homeus proposent une batterie de détecteurs qui permettent de détecter la moindre intrusion à votre domicile. En plus de détecter l'intrusion, le service homeus dissuadera tout intrus de rester longtemps sur place.

En plus des intrusions, certaines personnes âgées peuvent paniquer lorsque survient un sinistre. C'est pourquoi homeus propose là aussi des détecteurs notamment de fumée ou de fuites. Ainsi, vous pourrez anticiper tout problème chez vous et vous mettre à l'abri si besoin est.


#3 Bien vieillir

Car c'est là le but de chacun d'entre nous, bien vieillir en restant chez soi et en profitant de ses proches. Depuis plusieurs années maintenant, plusieurs prestataires proposent leurs service de téléassistance. C'est notamment le cas de Arkéa Assistance. Il en existe beaucoup d'autres. Le principe est la plupart du temps pareil, les services de téléassistance se composent d'un boîtier et d'un bracelet d'alerte. En cas de chute ou d'incident, il vous suffit alors de déclencher une alerte en appuyant sur le bouton du bracelet. Une fois l'alerte lancée, des opérateurs vous rappellent et règlent le souci avec vous rapidement et efficacement.


Comme vous le voyez donc, il existe nombre de solutions pour rendre la vie des seniors bien plus simple !